Le Monument de Brunswick - Un homme dans une époque

Publié le par Kainto

Charles D'Est, Duc de Brunswick, naît en 1804 à Brunswick et meurt à Genève en 1873. Nous sommes à la fin du XVIIIème Siècle et le mausolée s'inspire des réalisations du XIVème Siècle à Vérone. Plus précisément c'est une "copie" du tombeau de Cansignorio Della Scala. Le tombeau est d'inspiration gothique, ce qui interroge par rapport aux choix de Charles d'Este, représentant d'une noblesse européenne, qui vit dans un siècle bien différent : La restauration a eu lieu en France suivie de la 2nde République et du Second Empire.

Cet homme du siècle est d'une lignée illustre dans l'histoire et dans son ascendance. C'est à son grand père que l'on attribue le Manisfeste de Brunswick. Ce texte menace en période révolutionnaire, les parisiens s'ils attentent à l'intégrité physique du Roi. Il aura l'effet contraire et fédérera les révolutionnaires.

Son père va s'opposer à Napoléon et perdra le Duché de Brunswick. Premier départ en Suède pour cet homme qui va traverser l'histoire et l'Europe. Il sera rétabli dans ses droits mais sous la régence du Prince de Hanovre. Il régnera finalement 7 ans sur son Duché avant de se faire déposséder par son frère. C'est le départ pour Londres en 1830.

Il s'associera à Louis Napoléon Bonaparte pour une reconquête mutuelle du pouvoir. Il viendra à Paris en 1851 et son sens avisé des affaires est reconnu. Son sens des affaires en font un banquier brillant. La guerre de 1870, le contraint de nouveau au départ et c'est son arrivée à Genève.

Ne possédant aucun héritier, il propose de léguer sa fortune à la ville en échange de l'édification d'un monument mortuaire. Il ne se mariera pas pour ne pas perdre ses droits au trône.

Le monument est hexagonal. Symboliquement les 6 jours de la création du monde. Les 6 piliers sont recouverts de 6 saints guerriers dans la version italienne. Ils sont ici des ascendants illustre de Charles d'Estes.

A l'intérieur le tombeau est lui sur une disposition carrée, entouré de 4 colonnes torsadées. Le gisant est sous la voûte étoilée, symbole de l'Univers et de l'infiniment grand. Le sommet nous renvoie visiblement à une symbolique chrétienne issue de la Bible.

Publié dans Brunswick

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article