Le livre

Publié le par Kainto


    Les yeux partiellement clos, l'esprit vagabond, un livre sur la poitrine comme le pénitant avec sa repentance.

    L'image sainte que j'aperçois, cette main qui tient un livre. Le livre brandit comme une arme ou comme bouclier. Une attaque à notre inculture légendaire, la lumière dans les ténèbres.

    Cette femme qui resserre les doigts sur ce trésor pour puiser la force d'un jour nouveau. Témoin impassible d'une vie, à espérer.

    Une histoire que les caractères usés de ces pages jaunies ne permettent pas de raconter. Ce sont les doigts serrés sur le carton abimé qui nous unissent dans le silence de nos reveries.

Septembre 2007, Lannemezan

Publié dans Une page devant soi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

skal 27/09/2007 10:45

Pas mal et bien observé .....comme les autres ecrits que je viens de lire sur ton blog .j'ai le sentiment qu'il y a une belle sensibilité en toi ..a++ je reviendrai

Kainto 27/09/2007 16:42

Tu es le bienvenu et merci de ces compliments qui donnent envie de continuer...

kty 25/09/2007 22:59

j'aime bien ce que tu dis la, c'est très vrai.bises à toi

Kainto 27/09/2007 10:10

Bonjour Kty, merci de ton passage ;)