Arrivée à Cotonou

Publié le par Kainto


Je viens d'embarquer dans l'avion qui me conduit vers le continent africain. Je vais avoir 30 ans. L'âge de raison pour un français. L'âge des choix de la révolte ou de la soumission. Il me faut sortir des sentiers battus, aller vers mon intériorité et écouter la voix. J'ai écouté de nombreuses voix : la voix du père, la voix du maitre, la voix des muses, la voix du mentor et sa voix à elle.

Il est temps que je m'exprime, que je m'écoute. Révolte banale du trentenaire moyen. Devant la glace qui me conduit au couloir d'embarquement je découvre la puérilité de cette convenance. A vouloir me révolter, je suis un révolté banal et conventionnel. Alors je pars en Afrique, enfin !

J'ai hésité, j'ai titubé et maintenant je vais à la recherche de mon vendredi. Un bon sauvage qui me fera comprendre toutes les valeurs fondamentales que je suis sensé avoir perdu. Un saut nécessaire avant cet avennir que je vais devoir affronter, celui qu'elle veut me faire faire, que je veux qu'elle me fasse faire.

Publié dans Souvenirs du Bénin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

antenor 06/11/2008 13:21

aaah, je connais l'afrique de l'ouest, j'y retourne en vacances fin d'années... tu découvriras un monde fascinant, profites en bien !

Kainto 06/11/2008 13:23


J'ai essayé d'en ramener beaucoup de choses.