Anticipation 95

Publié le par Kainto

 
    Voilà des nouvelles de mes caisses retrouvées et des textes qui se cachaient à l'intérieur. Aujourd'hui pas de poésie mais un peu de prose. Le début d'une histoire qui se serait passée à la suite de l'élection du Président de la République française. Ce texte a été écrit en 1995.
    Finalement on peut avoir des intuitions qui si elles ne sont pas exactes à 100% se sont quand même vérifiées. A l'époque je voyais l'extreme droite grossir un peu partout et tout le monde regardait sans bouger, même pour les élections de 2002 personne n'a voulu y croire. La réalité est des fois plus sombre que la fiction. Et maintenant que faisons nous ?

Moi je continue...

 


4 janvier 2002, Dans les quartiers de Marseille, des émeutes viennent d'éclater. Une véritable guerre civile où s'opposent les jeunesses d'extreme droite et les jeunes de quartiers. On décompte une centaine de mort depuis le début des émeutes. L'armée qui a tardé à intervenir semble impuissante.

5 janvier 2002, le monde est à feu et à sang, il semble clair que les mouvements d'extreme droite on pris ce qui restent de gouvernement dans les pays européens. " Le nouveau président français va vous parler" : C'est sur ces mots qu'Arnold appuie sur le bouton de la télécommande, supprimant la figure du nouveau chef de l'Etat de l'écran de télévision.
Il prit son sac de randonnée, y collant quelques habits chauds, briquets, livres de Zola et ses couteaux. Convaincu que l'inaction suffisait il parit dans la nuit, laissant sa famille à ses derniers rêves de liberté.

Cela faisait longtemps qu'il s'était préparé à ce départ. Il allait donc s'enfuir, disparaitre à jamais, en laissant les hommes s'entredéchiraient sur simples dénonciations, pour des questions d'argent, de femme, de couleur de peau et de religion.

Publié dans Fragments

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article